Blog et actus mini z et dnano

page facebook mini z et dnano

page facebook mini z et dnano

twitter

Google + mini z et dnano

Panier
0Articles dans votre panier:
€0.00Total:
   Recherche:
Bienvenue invité [Connectez-vous | Enregistrez-vous]



Moteur Rodage et préparation


Le moteur est un élément de puissance. Il existe aujourd’hui deux types de moteur :

      • Le moteur à charbon dit « brush »
      • Le moteur sans charbon dit « brushless »

Un moteur est composé de trois éléments :

      • Une cage appelé « stator »
      • Un axe tournant appelé « rotor » composé d’une bobine de fils de cuivre et d’un collecteur. Le nombre de fils influe sur la puissance, plus le nombre de fils est bas plus le moteur est puissant.
      • Une tête

Le moteur à charbon fonctionne à deux pôles. Un pôle positif et un pôle négatif. C’est la tête qui alimente l’ensemble. Il y a un charbon pour le pôle positif et un autre pour le pôle négatif.


Chaque charbon donne contact au rotor par la partie cuivré dit collecteur. Cela va créer un champs électrique et ainsi donner l’impulsion pour que le moteur tourne. Cela associé au deux aimants de la cage. Le maintien des charbons est réalisé par des ressorts.


On remarque de suite qu’un moteur est très technique et de ce fait beaucoup de paramètres sont à prendre en compte pour son fonctionnement :


      • Qualité des aimants (Puissance) donne plus ou moins de frein moteur
      • Qualité des charbons (Usure, forme, densité d’argent..)
      • Les ressorts (tension)
      • Le calage du rotor
      • Les roulements ou les bagues permettant à l’axe de tourner
      • Le collecteur
      • La position de la tête sur la cage (timing)

En MiniZ, voici quelques paramètres que sur lesquels on peut travailler :


      • Qualité des charbons
      • Les ressorts
      • Le calage du rotor
      • L’état des roulements


La qualité des charbons :

Sur une miniZ, le charbon va se réduire avec l’utilisation du moteur. Lorsqu’il est trop usé, il faut changer les charbons.

Sur un moteurs de type 50 tours, vous pouvez rouler toute une saison sans penser à cette usure.

Sur un 33 tours, c’est différent, l’usure sera plus rapide.


Les ressorts :

Ils permettent de donner la tension du charbon sur le collecteur. Plus le ressort est puissant plus le contact sera fort. Plus l’usure du charbon sera importante. En revanche, le couple du moteur sera aussi plus important.


Le calage du rotor :

Il est très important, si votre rotor est trop contraint, vous allez user vos roulements et le moteur va chauffer. Inversement, trop de jeux et l’usure des charbons sur le colleteurs sera irrégulière.





Le Rodage


Quel est le but ? L’objectif du rodage est de former correctement la forme du charbon sur le collecteur. De ce fait, il existe différente technique de rodage. Avec de l’eau, de l’alcool, de la WD40 etc….

Ma manière de faire est très simple.

Bien huiler les roulements, vérifier le calage de l’axe et faire tourner le moteur à vide de 1,5 Volts à 2,0 volts. Soit brancher le moteur sur un élément ou deux éléments d’accus pendant quelques minutes. Environ deux minutes.

Il y a des techniques qui seront plus longues. A mon sens, un rodage trop long c’est une usure plus rapide de vos charbons.


La préparation


Avant de préparer une course, il est intéressant d’avoir un deuxième moteur d’avance.

Chaque moteur doit être préparé avant la course pour éviter tout stress durant l’évènement.

Il est très important d’avoir un moteur propre à chaque manche. Pour cela il faut :

  • Dégraisser
  • Graisser

De ce fait, après chaque manche nettoyer votre moteur avec par exemple du nettoyant frein. Démontez votre moteur de la voiture et pulvérisez le produit sur le moteur.

Séchez le moteur en patientant. Le nettoyant frein est un produit très sec donc le séchage est réalisé en quelques secondes. Vous pouvez trouver ce nettoyant dans différents centre auto. Je conseille le nettoyant frein de la marque Wurtz.

Ensuite il est important d’huiler les roulements avec une huile roulement.

Avant chaque manche vous pouvez mettre différents produits sur les charbons. Le but ? ramollir le charbon pour améliorer le contact et ainsi passer plus de courant. Le moteur peut ainsi prendre plus de tours. Les différents produits utilisés sont le Voodoo ou encore le KF5 !!

Vous pouvez réaliser l’ensemble de cette procédure à chaque manche.


Conseils : Les moteurs sont livrés d’origine avec de bonnes combinaisons entre les charbons, les ressorts et les aimants.

Je ne conseille pas vraiment de bidouiller les moteurs. De plus, dans la majorité des règlements, il est interdit d’ouvrir le moteur.

De même, je ne conseille pas de changer les charbons. Pourquoi ? car le collecteur s’use et mettre de nouveau charbon sur une pièce usée cela n’a pas d’intérêt.

Nous pouvons comparer cette opération à un changement de plaquette de frein sur un disque qui a 300 000 kms !!! Peu d’intérêt !

De ce fait, il faut changer régulièrement son moteur tout simplement.


Concernant les moteurs brushless, la technologie est basée sur trois pôles d’alimentation. A l’inverse du moteur à charbon, c’est l’aimant qui devient le rotor et la bobine le stator.

Il n’y a plus de charbon de ce fait beaucoup moins de frottements.

En terme de rodage, il n’y en a pas. En entretien, s’assurer que le moteur est propre et huiler régulièrement les roulements.

L’optimisation est importante. En revanche, aujourd’hui il existe peu de manière de le réaliser. L’idéal serait de pouvoir changer le rotor (donc l’aimant) pour jouer sur le frein moteur. Plus l’aimant est fort et plus le frein moteur sera élevé. En revanche, plus le frein moteur est élevé plus le moteur va chauffer.

CONSEIL : NE FAITES JAMAIS TOURNER UN MOTEUR BRUSHLESS A VIDE PLEIN GAZ. VOUS RISQUEZ DE LE DETRUIRE TOUT SIMPLEMENT. LES MOTEURS PRENNENT BEAUCOUP DE TOURS ET NE SONT PAS PREVUS POUR TOURNER A VIDE.


Conclusion :

Certains voient des pilotes régler, bricoler les moteurs pendants des heures, des jours….

Moi je privilégie une technique simple qui fonctionne. Il faut un minimum de temps sur le moteur mais il ne faut pas que ce soit la tâche la plus longue sur la préparation de votre voiture. Entre chaque manche il y a peu de temps. Et la miniZ ce n’est pas qu’un moteur !!!! ;)


Powered by CubeCart
Copyright Devellion Limited 2006. All rights reserved.